COMMENT FAIT-ON LA MEILLEURE TEQUILA ?

La petite histoire de la tequila. Du Mexique jusqu’à votre bouche. Salud!

La tequila, vous aimez? On a tous à un moment ou un autre, célébré un bon coup ou un anniversaire avec un (ou des) shooter(s) de tequila. Si certains en conservent de bons souvenirs, d’autres en gardent un goût amer et c’est justement la raison pour laquelle je signe cet article! Parce que la tequila, celle de qualité et produite avec le précieux savoir-faire mexicain, est délicieuse!

Suivez le guide et laissez-vous charmer par cet alcool que j’ai eu le plaisir de redécouvrir lors d’un séjour chez tequila Patrón au Mexique.

Mais tout d’abord, qu’est-ce que la tequila?

Fort emblème du peuple mexicain, la tequila est une eau-de-vie produite à partir de la fermentation puis de la distillation d’une plante nommée agave bleu (Tequilana Weber Azul).

À cette plante, on y fait l’ajout de levures et d’eau. C’est avec ces trois ingrédients, principalement, que nous pouvons faire de la tequila… ou presque!

La tequila Patrón est composée à 100 % d’agave et aucun sucre n’y est ajouté.

Saviez-vous que la tequila est fabriquée uniquement sur la côte ouest du Mexique?

Terre rouge, soleil brûlant et agaves à perte de vue, me voici arrivée dans l’État de Jalisco, au Mexique. C’est à cet endroit que la culture de l’agave bleu y est principalement faite. Les régions de Guanajuato, Nayarit, Tamaulipas et Michoacán font aussi la culture de cette plante grasse, mais à un plus petit volume.

Et pourquoi Jalisco? La toute première raison est pour son sol volcanique cramoisi d’une qualité exceptionnelle. Riche en minéraux, il permet à l’agave bleu de développer davantage de sucre; ce qui est gagnant dans la confection d’une tequila savoureuse. La seconde, est son emplacement situé entre les montagnes et les vallées fertiles de l’ouest du pays.

D’ailleurs, les habitants de Jalisco ont développé un savoir-faire précieux dans la culture de l’agave bleu, ainsi que dans les techniques de production transmises de génération en génération.

Autre fait intéressant, la tequila produite dans les cinq régions précédemment nommées est d’appellation d’origine contrôlée (AOC). En d’autres termes, si elle est conçue ailleurs qu’en ces régions, elle ne peut porter le nom de « tequila ». Cette protection garantit l’authenticité et la qualité du produit.

Comment la tequila est-elle fabriquée?

J’étais loin de me douter qu’il se cachait un énorme cœur (la piña) au centre d’un plant d’agave bleu. Sa récolte se fait à la main par des fermiers appelés Jimadores. Équipés d’un outil extrêmement tranchant du nom de Coa de Jima, ils taillent les feuilles extérieures de l’agave jusqu’à ce qu’il n’en reste que le cœur qui ressemble étrangement à un énorme ananas!

Chaque producteur de tequila possède ses propres standards et recettes. Chez Patrón, on attend entre 5 et 7 ans avant de faire la récolte des piñas.

Les piñas sont ensuite cuites dans un four en briques pendant de nombreuses heures. (79 heures pour la tequila Patrón). Cette méthode de cuisson lente permet de développer les sucres fermentescibles.

Après la cuisson, les piñas sont broyées pour que l’on puisse extraire leurs jus. Deux méthodes sont utilisées : l’ancestrale pierre volcanique de deux tonnes appelée Tahona, et/ou le moderne broyeur à cylindres.

Une fois les jus séparés des fibres, on passe à la fermentation dans des cuves. C’est à cette étape que des levures sont ajoutées pour favoriser la production d’alcool.

Le liquide fermenté est ensuite distillé une ou plusieurs fois pour augmenter la teneur en alcool et affiner son goût. La distillation se fait dans des alambics en cuivre qui garantissent un meilleur goût.

Selon le type de tequila que l’on souhaite produire, le liquide peut être vieilli dans des fûts de chêne pendant différentes périodes.

Une fois le vieillissement terminé, la tequila est filtrée et mise en bouteille.

De l’embouteillage et à l’étiquetage, ce sont en moyenne 60 mains qui touchent à chacune des bouteilles de tequila Patrón.

 Quels sont les différents types de tequila?

Les tequilas Blanco sont généralement mises en bouteille directement après la distillation, tandis que les tequilas Reposado et Añejo sont vieillies pendant des périodes précises (entre 3 mois et 3 ans selon la variété) dans des fûts de chêne pour développer des saveurs complexes.

Comment déguster la tequila?

Pour déguster de la tequila, il faut commencer par choisir le bon type parmi les tequilas Blanco, Reposado, Añejo, chacune ayant des saveurs distinctes allant de parfums de citron à des notes de caramel et d’épices.

Pour ce faire, on utilise un verre tulipe ou une coupe à vin qui concentreront mieux les arômes. Ensuite vient l’observation du produit. On regarde la couleur et la clarté de la tequila à la lumière et puis on fait de petits mouvements circulaires avec le verre tout juste avant de sentir le produit.

Voici venu le temps de prendre une petite gorgée. On laisse la tequila reposer en bouche pour apprécier ses saveurs et sa texture, puis on porte attention à la finale persistante après avoir avalé notre gorgée.

Si vous faites la dégustation de plusieurs tequilas, il est recommandé d’avoir un verre d’eau à proximité et des craquelins de type Biscuits Soda pour bien nettoyer votre palais.

Comment reconnaître une bonne tequila?

LE NOM

Chaque bouteille de tequila doit avoir un nombre NOM (Norma Oficial Mexicana) composé de 4 chiffres assigné par le Consejo Regulador del Tequila (CRT) au nom du gouvernement mexicain qui prouve qu’il s’agit d’une tequila authentique produite au Mexique. Avec ce NOM, il est aussi possible de connaître le producteur.

Fait intéressant : si deux marques de Tequila possèdent le même NOM, cela veut dire qu’elles proviennent du même endroit et qu’elles sont peut-être même élaborées de la même façon.

Tequila Patrón a le NOM 1492 et il n’est partagé avec aucune autre marque. Cela veut donc dire qu’elle est unique.

 100 % AGAVE

La tequila 100 % agave est de meilleure qualité. Cela signifie qu’elle est fabriquée uniquement à partir du jus fermenté de l’agave bleu, offrant des arômes complexes et des saveurs pures.

En revanche, la tequila mixto est conçue avec un minimum de 51% de sucres provenant de l’agave bleu. Le reste peut provenir d’autres sources comme le sucre de canne ou le sirop de maïs, et peut inclure des additifs.

Quels cocktails peut-on préparer avec de la tequila?

Patrón

 La tequila Reposado de Patrón est excellente dans un Paloma.

  • 1,5 oz de Patrón Reposado
  • 3 oz de jus de pamplemousse frais
  • 0,5 oz de sirop d’agave
  • 0,5 oz de jus de lime frais
  • 1 oz d’eau pétillante
  • Du sel et du sucre à mettre sur le rebord du verre
  • Une tranche de pamplemousse

Quant à la tequila Silver, on la choisira pour le Margarita.

  • 1,5 oz de Patrón Silver
  • 1 oz de liqueur d’orange
  • 0,75 oz de jus de lime frais
  • 0,25 oz de sirop simple
  • 1 quartier de lime
  • Du sel à mettre sur le rebord du verre

Et finalement, la tequila Añejo fait de savoureux Old Fashioned.

  • 2 oz de Patrón Añejo
  • 0.25 oz de sirop simple
  • 1 trait d’amer
  • 1 zeste d’orange
 

Lire aussi:

Cocktails maison : 10 essentiels pour un bar 100 % québécois

Top 25 des plus belles terrasses à Montréal

SLÁINTE : 3 recettes de cocktails à base de whisky

L'article Comment fait-on la meilleure tequila ? est apparu en premier sur Elle Québec.

2024-06-25T20:37:45Z dg43tfdfdgfd